Image default

L’Eclipse solaire totale du 2 juillet 2019 : Approfondir ses buts pour garder conscience

Cette éclipse solaire est puissante car totale.

Les risques sont de perdre conscience et de trop matérialiser ce que nous faisons. Ces faiblesses sont justement liées au Cancer, signe dans lequel elle se produira. Il nous faut donc faire preuve d’une vigilance accrue pour rester en éveil, d’autant qu’elle se passe durant une période de canicule propice à la perte de conscience…

Son influence s’est fait sentir dès le 25 juin (et jusqu’au 9 juillet), au tout début de l’été, juste après la Saint Jean, pendant la semaine zodiacale. C’est le moment de l’année le plus favorable à l’ouverture au futur, à l’inspiration, à la nouveauté. La configuration principale du thème de l’éclipse est un « Triangle inspiré ». Il nous montre le potentiel de créativité à manifester en relevant le défi de cette éclipse.

Des forces de réceptivité, de lien au monde spirituel, d’inspiration, de compassion, d’innocence, de sensibilité aux valeurs humaines, au vivant, au sacré, à la magie de la vie, à la Nature… ne demandent qu’à se manifester mais elles nous demandent pour les « saisir » de donner de la profondeur à nos buts en y insufflant des valeurs subtiles, faisant écho à notre cœur. Ainsi nous donnerons du sens à nos actes. Notre volonté pourra devenir créatrice, porteuse d’initiatives fraternelles… (Conjonction Soleil-Lune Trigone à Neptune en Poissons).

Voici certains pièges que l’éclipse peut mettre sur notre chemin :

  •  se retrouver face à une vision négative du futur : « no future» (vision grandement stimulée par les media), donc à un « bof, à quoi bon, ça ne sert à rien », et de ne pas faire l’effort de s’ouvrir à la nouveauté. Cela peut entraîner la peur d’agir, de prendre des initiatives conduisant à l’inertie, l’envie de s’endormir (Lune Noire en Verseau).
  •  se contenter d’une vision trop matérialiste de nos actions et de nos relations générant des actes coupés du cœur, de l’essence, donc de leur vrai sens profond (Vénus inaspectée).  En effet, en courant trop vite après des buts sans maturer assez ce que nous visons, ni approfondir le « pourquoi ? » (Mars-Mercure carré à Uranus ; Lune Noire en Verseau) notre cible reste trop floue. Notre but n’est finalement pas le nôtre car trop mélangé à des influences venant de l’extérieur (Locomotive avec Jupiter en planète leader stressée en Sagittaire ; carrée à Neptune en Poissons).

En conséquence, notre volonté, notre vraie force, notre vraie motivation n’est pas saisie. Cela peut pousser soit à « avorter », soit à ne viser que la matérialisation de notre but… Cela peut se traduire par des peurs, de l’insécurité car nous ne sentons pas notre force. Nous risquons alors de chercher à nous appuyer sur les autres… Cela peut entraîner de l’impatience, de la dureté : l’autre devient un numéro… (opposition entre la conjonction Soleil-Lune et la conjonction Saturne Pluton ; Vénus inaspectée) Et aussi de l’intolérance, une tendance à tirer des conclusions hâtives diminuant l’écoute dans la communication, une forte réactivité vis-à-vis d’autrui… (Mars-Mercure carré à Uranus)

La solution sera de faire attention à la qualité des buts que nous poursuivons en nous donnant les moyens de créer une ouverture à de nouvelles idées qui sont là toutes proches (conjonction Soleil-Lune trigone à Neptune en Poissons). Le lien à la Nature peut nous y aider car il nous sécurise et nous aide à trouver/garder un bon rythme ainsi que la méditation, l’introspection, la pratique des bilans, une créativité… Nous avons une belle capacité à capter un futur porteuse d’espérance, à voir loin, à trouver des solutions si nous savons garder des moments d’intériorité, de calme, d’écoute (conjonction Soleil-Lune est sextil à Uranus). De grandes forces d’inspiration sont donc là, ne demandant qu’à descendre et nous avons ensuite la capacité de les structurer pour les concrétiser (Saturne sextil à Neptune).

Nous pourrons alors vivre nos relations avec plus de recul, de respect et d’écoute (opposition entre la conjonction Soleil-Lune et la conjonction Saturne Pluton formant un triangle rectangle sur Neptune, impact de la Locomotive en Balance).

Le symbole sabian de Jupiter, leader de la « Locomotive » à 17° du Sagittaire confirme cela : « Une cérémonie pascale au lever du soleil rassemble une foule immense ». Un nouveau jour, un nouvel âge, un nouveau monde est possible grâce au rite de passage d’un état à un autre symbolisé par la fête de Pâques (Pâques signifie « passage »). Pour cela une évolution est nécessaire. Elle demande des dépassements, des efforts…

Une éclipse lunaire partielle aura ensuite lieu le 16 juillet.

Véronique Agranier

Articles en lien

Une semaine phare au cœur du printemps !

admin7158

Trois clés pour bien vivre le transit de Mars en Capricorne

admin7158

Saturne sextil à Neptune : Passer du rêve à la réalité !

admin7158

Leave a Comment