Image default

La Fête de Saint Denis pendant les Draconides : un moment clé au coeur de la Balance

La légende de Saint Denis

Denys l’Aéropagyte, se convertit au christianisme après avoir été initié aux mystères grecs et égyptiens, il devint le disciple de Saint Paul. Il devint de fameux Saint Denis. Avec Saint Paul, ils créèrent la célèbre Ecole d’Athènes qui connut un puissant rayonnement en Europe pendant plusieurs siècles. Saint Denis était donc un être porteur de la plus belle sagesse antique qui s’était imprégnée du christianisme. Puis, il eu à son tour des disciples, des dépositaires de son enseignement, qui prirent le même nom, montrant ainsi leur « filiation ». C’est pour cela qu’on lit parfois le terme “pseudo Denys l’Aéropagyte”;

L’un de ses disciples vint en France au 3e siècle et devint le premier évêque de Paris. Très vite, il « dérangea » les autorités en place qui le firent arrêter et torturer. Il fut jeté aux lions qui lui léchèrent les pieds. Finalement, il fut décapité sur la butte Montmartre, anciennement « Mont des Martyrs ». Il est resté célèbre, grâce au regard clairvoyant de certains des êtres présents, pour s’être relevé, avoir lavé sa tête et l’avoir portée sur con cœur sur plusieurs kilomètres ! A l’endroit où il est finalement tombé, fut érigée plusieurs siècles plus tard la basilique Saint Denis, lieu des sépultures des rois de France. Sainte Geneviève, la patronne de Paris, fervente admiratrice du grand Saint, contribua à ce que cette basilique voit le jour.

Un linge trempé dans son sang de Saint Denis devint l’oriflamme, le drapeau porté par les troupes françaises lors des batailles. Leur cri de guerre était : « Montjoie Saint Denis ! ».

 

Associer la tête avec le coeur

Saint Denis, Portail de la Vierge, Notre Dame de Paris

Le fait que Saint Denis ait porté sa tête sur son cœur est très riche d’enseignements… En effet, il était porteur de la plus belle Sagesse antique qu’il avait ensuite fait évoluer grâce à sa rencontre avec Saint Paul en la nourrissant du christianisme. Plus tard, son disciple Denis, qui en fut à son tour le dépositaire, à pris sa tête, symbolisant toute cette sagesse qu’il avait cultivée, et l’a mise sur son cœur. Cela signifie que pour aborder la Sagesse de manière juste et la comprendre, il faut associer la tête, avec le cœur. La tête symbolisant la pensée, elle a besoin du cœur pour s’approfondir et ainsi aller au-delà des apparences, s’assouplir et s’ouvrir à d’autres compréhensions plus subtiles, plus spirituelles.

 

La Saint-Denis au mi-point exact du signe de la Balance !

La Saint Denis se fête le 9 octobre, alors que Soleil traverse le 15ème degré de la Balance, c’est-à-dire au moment où il est pile au milieu de ce signe ! Or Balance représente la quête d’équilibre, c’est-à-dire trouver le juste milieu en tout ! La fête de la Saint Denis est donc porteuse d’un message pour bien vivre le signe de la Balance et aussi pour se préparer au combat de l’automne commençant à l’équinoxe, au moment de l’entrée du soleil en Balance !!

En associant la tête (pensée) avec le cœur (ressenti, profondeur, écoute) on peut conquérir un juste équilibre dans toutes sortes de situations de notre vie. On peut trouver des solutions créatrices. Par exemple, dans le domaine relationnel, lié à la Balance, associer la tête et le cœur permet de trouver le juste équilibre entre la naïveté, « ouverture » relationnelle sans réflexion ni discernement et la méfiance, fermeture relationnelle liée à une pensée intellectuelle qui à force de tout voir en noir, n’y voit plus clair ! En revanche, la pensée peut apporter la lumière qui manque au cœur, et lui permettre une ouverture « discernante » qui voit le bien en l’autre sans l’idéaliser. Ainsi un équilibre plus juste peut s’établir dans la relation…

 

La pluie d’étoiles filantes nommées “Draconides”

Les Draconides sont des étoiles filantes semblant venir de la constellation du Dragon (draco, en latin). Elles se produisent tous les ans au début de l’automne, entre le 6 et le 10 octobre, au moment de la Saint Denis. Cela paraît logique car l’automne est la saison qui correspond au combat contre le dragon. Celui-ci représente les forces ténébreuses qui s’opposent à notre aspiration à évoluer. A partir de l’équinoxe d’automne, les nuits deviennent plus longues que les jours, montrant ainsi la nécessité de combattre une part obscure en nous, un part qui a fait son temps et qui nous empêche de nous révéler.

Cette pluie d’étoiles filantes montre un potentiel de transformation, une incitation à dépasser une (ou des) faiblesse(s). C’est une aide au début de l’automne. Le maximum des Draconides a souvent lieu le 8 octobre, juste la veille de la Saint Denis ! Cela signifie qu’associer la pensée avec le cœur est une clé pour discerner et trouver des solutions afin de transformer des comportements, notre “dragon” individuel, qui nous enferment toujours dans les mêmes problèmes du passé. Ainsi nous pouvons faire de vrais choix et faire de la place  à la nouveauté !

Véronique Agranier

Pour en savoir plus sur le symbolisme de la Balance : Astrologie Sophianique de Pierre Lassalle aux Eds Terre de Lumière.

Pour en savoir plus sur la légende de Saint Denis : l’Age d’Or de Chartres de Rene Querido aux Eds De Mortagne

Et également, La Légende Dorée de Jacques de Voragine aux Eds Gallimard

Pour réveiller la force michaëlique de son coeur afin de combattre et transformer ses problèmes : méditation “La Victoire de Michaël” dans  “La Forteresse des Saisons”, CD de méditation guidé par Céline et Pierre Lassalle, aux éditions Terre de Lumière (aussi téléchargeable au format MP3) accompagné d’un livret de présentation détaillé (ou format ebook)

Présentation et programme des cours et stages d’Astrologie

Articles en lien

Une semaine phare au cœur du printemps !

admin7158

L’équinoxe d’automne et le rythme évolutif de l’année

admin7158

Corona-virus : symbole, transits et des idées de solutions…

admin7158

Leave a Comment